Comprendre le système de malus en assurance : tout ce que vous devez savoir !

Comment fonctionne le système de malus en assurance ?

Le malus dans les assurances automobiles

Le malus est une sanction appliquée par les assureurs aux conducteurs ayant eu des accidents, des dépassements de vitesse ou un comportement dangereux au volant. Cette pénalité peut faire augmenter la prime d’assurance de plusieurs centaines d’euros par an. Le malus ne peut pas dépasser 250% ou 3.5 de CRM.

La durée du malus

Pour que le malus disparaisse, le conducteur malussé doit rester deux ans sans être responsable d’un sinistre. Dans ce cas, le coefficient est ramené à 1, qui est la prime de référence de l’assureur. Cette période de « descente rapide » s’applique quel que soit le type de malus.

Les moyens d’éviter le malus

Pour éviter le malus, il est recommandé d’être vigilant au volant et de se conformer aux règles de conduite. Il est également possible de trouver un arrangement à l’amiable avec l’autre conducteur en cas d’accident mineur. En prêtant sa voiture, il faut rester prudent car en cas d’accident responsable, le propriétaire de la voiture sera également malussé.

L’assurance pour conducteurs malussés

Un malus important peut entraîner la résiliation du contrat d’assurance auto par la compagnie d’assurance. Dans ce cas, il est possible de se tourner vers une assurance en ligne spécialisée pour conducteurs malussés. Ces assurances offrent une couverture similaire aux assurances auto classiques, mais à un prix moins élevé. La souscription à ce type d’assurance peut se faire en ligne en quelques minutes seulement.

En rapport :  10 bonnes raisons de confier votre comptabilité à des professionnels
Picture of David
David

Laisser un commentaire