outil_sculpture
 
 
 
 
 
outil_barbele
retour accueil
outil_jumelle
Retour page précédente

LA VIE A EN MOURIR : LETTRES DE FUSILLES 1941-1944


Présenté par Guy KRIVOPISSKO
Editions Tallandier
366 pages
2003


« Les soldats viennent me chercher. Je hâte le pas. Mon écriture est peut -être tremblée, mais c’est parce que j’ai un petit crayon. » « Ne baisse pas la tête parce que ton papa est fusillé. » « Pour penser à moi, chantez » « il pleut sur la route » « Ma chère Femme, tu garderas mes lunettes en souvenir. » Ils s’appelaient Henri BAJTSZTOCK, Tony BLONCOUR, René BOMPAIN, Honoré d’ESTIENNE d’ORVES, Léon JOST, Arthur LOUCHEUX, Guy MOQUET, Gabriel PERI... Ils sont des milliers de résistants, célèbres ou anonymes, fusillés ou guillotinés pendant l’occupation, victimes des Allemands et de Vichy.

Dans l’attente de la mort, ils adressent à leur famille, à l’être aimé, à un(e) ami(e) leur dernière lettre. Ils parlent pour des milliers d’autres massacrés, déportés, victimes d’exécutions sommaires - qui sont morts sans laisser de témoignages écrits. A la dernière heure, ils disent leur amour, affirment leur foi, se soucient de leurs proches. Ils ne regrettent rien. Passés au crible de la censure ou transmis en cachette, leurs mots sont l’ultime acte de la résistance d’hommes restés debout face à leur destin.


 
 
Retour haut de page - Accueil - Plan - Contact - Webmaster - Liens - Infos Légales