outil_sculpture
 
 
 
 
 
outil_barbele
retour accueil
outil_jumelle
Retour page précédente

TIMBAUD Jacqueline - Témoignage pour Châteaubriant


Témoignage de Jacqueline Timbaud (fille de fusillé)


Jacqueline Timbaud avait 13 ans. Elle vivait à Paris avec sa mère :

« le 22 octobre 41 ma mère m’avait dit : « Tu vois ; on a tué un allemand à Nantes et j’ai bien peur qu’ils viennent prendre des otages à Châteaubriant mais si tu reçois une lettre ...(parce que ma mère avait pensé que c’était le 20 octobre qu’on aurait tué tout de suite des otages)... si tu reçois une lettre de ton père ça voudra dire qu’il est encore vivant que ce n’est pas pour cette fois-ci... Donc le jeudi 23 octobre ma mère est partie chercher son pain... Elle voit que le boulanger lui parle peu et elle ne comprend pas.... Puis elle va travailler en marchant jusqu’au métro « Pyrénées » ; elle arrive et elle voit ses collègues faire la tête. Elle s’interroge un peu...

Moi j’étais à la piscine. J’arrive à la maison avant maman. Je vois le courrier... Une lettre de mon père : toute heureuse je me mets à chanter ! L’amie d’enfance de ma mère m’entendant chanter vient en pensant « Jacqueline ne sait rien ! » Elle part sans rien me dire. Maman arrive. On mange. Soudain on frappe à la porte et on voit la femme de Jean Billet également interné à Choisel qui habitait à côté de chez nous ... Elle arrive en pleurs ... Jean savez pas : » ...parce que mon père on l’appelait aussi Jean ...(comprenait pas ...Jean qu’est-ce qu’il y a ? Il est malade ?

- Vous savez pas ?

- Non quoi ?

- ... ils l’ont fusillé !

- Ben... qui ? Ils ont fusillé qui ?

- Ben... ton mari qu’elle dit à maman !

Alors là on a été complètement... tout le monde le savait... personne n’avait eu la force de nous le dire... Après on a été directement chez la femme de Charles Michels on a pu parler ensemble de nos morts... et c’est comme ça que nous avons appris la mort de mon père. Le ministère ne nous a averties qu’au bout d’un mois et demi... »

Source : « 50 otages - Mémoire sensible » - Etienne GASCHE - Editions « Petit Véhicule - Nantes »


 
 
Retour haut de page - Accueil - Plan - Contact - Webmaster - Liens - Infos Légales