outil_sculpture
 
 
 
 
 
outil_barbele
retour accueil
outil_jumelle
Retour page précédente

BOUCHON Philippe pour Pithiviers

Témoignage de Philippe Bouchon du 20-11-2005

« La Noue, le 20 11 2005,

Voici mon parcours depuis Aincourt :
Arrivée le 4 août 1941.
Départ d’Aincourt le 23 avril 1942, arrivé au soir à Voves (dans l’après-midi) jusqu’au 18 novembre 1943.

Le 18 novembre 1943 départ pour Pithiviers. L’embarquement dans le train se fait au passage à niveau qui se trouve près du camp. Arrivée à Pithiviers au soir.

Le 22 février dans l’après-midi le commandant du camp nous réunit, autant que je me rappelle on était une soixantaine, pour nous dire que nous allions partir demain pour un petit village tranquille dans l’Ile de Ré pour y travailler avec les Todt .

Donc départ le 23 février 1944 (avec les « bracelets »). Arrivée à la Rochelle au soir, nous sommes transférés au camp de Lalleu sous la dénomination de « Travailleurs Surveillés de Lalleu ».
Le lendemain 24 février 1944 embarquement à la Pallice sur le bac « les 2 Rives » pour Ré. Arrivée en matinée sur la place de La Noue où les « chleus » nous répartissent dans des maisons réquisitionnées.

Le 6 juin 1944 dernier jour de travail sur la côte. Le soir regroupement général et direction la Citadelle.
Les libérations se font au mois de décembre 1944 en 3 groupes. Je fais partie du deuxième le 7 décembre 1944 dans le petit train - il pleuvait mais c’était un beau jour -.
Remis en vraie liberté chez Yves, puis chez les bonnes sœurs à Saintes. »


 
 
Retour haut de page - Accueil - Plan - Contact - Webmaster - Liens - Infos Légales