outil_sculpture
 
 
 
 
 
outil_barbele
retour accueil
outil_jumelle
Retour page précédente

MAUVAIS Léon



NOM - Prénom : MAUVAIS Léon
DATE DE NAISSANCE : 31 Janvier 1902
LIEU DE NAISSANCE : Varenne en Argonne (Meuse)
PROFESSION : Tourneur sur Métaux
DATE D’ARRESTATION : 8 octobre 1940
PRISONS & CAMPS : Aincourt- Clairvaux-Fontevrault-Châteaubriant
DATE DE LIBERATION : Evadé de Choisel (Châteaubriant) le 19 Juin 1941
DATE DU DECES : 11 janvier 1980 à Nice

RESPONSABILITES : Avant la guerre de 39-45
En 1918 commence à militer
1922, service militaire
1923, délégué général de la CGTU des producteurs et distributeurs d’énergie électrique de la R.P._1925, adhésion au Parti Communiste
1928, son syndicat appelle à la grève pour le 1er mai. Révoqué de son emploi (sera réintégré en 1937)
Inculpé de complot contre la sécurité de l’Etat. Clandestinité pendant 8 mois. Non-lieu par la suite
En avril 1929, élu au Comité Central du Parti Communiste
Mars 1930, arrive à Moscou et devient membre du Bureau exécutif de l’I.S.R. Envoyé en mission en Grèce et en Roumanie où il fut arrêté
Retour en France en janvier 1931, élu en novembre au Bureau confédéral de la CGTU de Paris. Puis en septembre 1933, élu au secrétariat, jusqu’à la réunification
Elections législatives de mai 1932 : candidat dans la 2ème circonscription du 14ème arrondissement
Elu en mai 1935 conseiller municipal dans le quartier de Plaisance (14ème)
De 1935 à 1939, secrétaire du groupe communiste au Conseil Municipal de Paris
Mobilisé à la déclaration de guerre- Direction l’Alsace
Démobilisé à Oradour-sur-Vayres où il retrouve sa famille.
En octobre 1940, regagne Paris où il est arrêté le 6
Après son évasion du camp de Châteaubriant, le 19 juin 1941 avec E.HENAFF, désigné par le Parti communiste comme responsable politique de la zone sud
En novembre 1944, il regagne Paris. Nommé responsable à l’organisation du P.C.
Après la guerre : Elu membre suppléant du Bureau politique du PCF (1945-1947)
Membre titulaire de 1947 à 1964._ Membre du Comité Central jusqu’en décembre 1972
Egalement secrétaire de la CGT de 1953 à 1975 et secrétaire de la Fédération CGT de l’énergie
Conseiller Municipal de Paris à la Libération et élu Conseiller de la République, renonce à ses mandats pour se consacrer à ses responsabilités politiques et syndicales
Dirigeant des retraités de la CGT
Membre du Comité d’Honneur de la FNDIRP
Président de l’Amicale de Châteaubriant, puis Président d’Honneur en 1976
Décorations : Chevalier de la Légion d’Honneur
Croix de guerre avec Palme
Médaille de la Résistance
Commandant FFI.

- lieu d’inhumation : Cimetière d’IVRY SUR SEINE au coté de son épouse HENRIETTE MAUVAIS (ancienne déportée).


 
 
Retour haut de page - Accueil - Plan - Contact - Webmaster - Liens - Infos Légales