outil_sculpture
 
 
 
 
 
outil_barbele
retour accueil
outil_jumelle
Retour page précédente

RAYNAUD Henri



NOM - Prénom : RAYNAUD Henri
DATE DE NAISSANCE : 25 Novembre 1890
LIEU DE NAISSANCE : Toulouse
PROFESSION : Employé des PTT
DATE D’ARRESTATION : Février 1940
PRISONS & CAMPS : Prison de la Santé- Baillet- Ile d’Yeu - Fontevrault- Clairvaux - Châteaubriant
DATE DE LIBERATION : Evadé du camp de Choisel (Châteaubriant) le 18 Juin 1941
DATE DU DECES : Décédé le ?

RESPONSABILITES : Avant la guerre :
Pendant la 1ère guerre mondiale, mobilisé le 6 novembre 1915, soldat au 8ème génie
Démobilisé le 14 juillet 1919
Adhère au Parti Socialiste, puis après le congrès de Tours (décembre 1920) au Parti Communiste
En 1922, Secrétaire du syndicat des agents PTT CGTU. Révoqué de son emploi en 1922 pour faits de grève et réintégré en 1936
En 1925 Secrétaire de la Fédération postale CGTU et de l’Union syndicale unitaire de la Seine
Membre du Comité central du PCF de 1926 à 1939
Membre du Comité contre la guerre et le fascisme
En janvier 1936, lors de la réunification syndicale, élu secrétaire de la nouvelle union des syndicats de la Région parisienne
Arrêté puis évadé du camp de Châteaubriant le 18 juin 1941 avec Fernand GRENIER
Devient clandestin et travaille dans la Résistance au sein du Front national
Assume dans l’organisation clandestine de la CGT un poste de direction nationale, en tant que membre de son bureau national et de son secrétariat. Responsabilité dans l’organisation de l’action de résistance dans les usines et dans la préparation de la grève insurrectionnelle
En 1943, en particulier, signera l’accord du Perreux qui décidera de la réunification de la CGT, avec André TOLLET, qui deviendra Président du Comité parisien de la Libération et Louis SAILLANT qui, après la disparition de Jean MOULIN, deviendra Président du CNR et de la Fédération syndicale mondiale
De 1943 à 1944, responsable de l’Union Syndicale CGT de la RP reconstituée, membre du Bureau de la CGT et également membre du Comité directeur du Front national
Après la Libération :
1945, élu secrétaire de la CGT jusqu’en 1964
1950, élu membre du Bureau de la FSM._ Avec Ambroise CROIZAT, collabore à la mise en place de la Sécurité Sociale et des régimes de retraite
Membre de la Commission supérieure des conventions collectives
Membre du Comité central du PCF de 1956 à 1959
En 1950, Président du Comité national du Souvenir des Héros de Châteaubriant, ayant pour but l’érection d’un monument national symbolisant le sacrifice des héros de Châteaubriant et de tous les patriotes fusillés ou massacrés, pris comme otages par les allemands
Vice-président du Secours populaire français
Membre du Conseil économique et social

Décorations :
Commandant FFI
Chevalier de la Légion d’Honneur
Croix de guerre avec palme
Rosette de la Résistance._

lieu d’inhumation : Cimetière du Père Lachaise


 
 
Retour haut de page - Accueil - Plan - Contact - Webmaster - Liens - Infos Légales