outil_sculpture
 
 
 
 
 
outil_barbele
retour accueil
outil_jumelle
Retour page précédente

GRANDEL Jean



GRANDEL JeanNOM - Prénom : GRANDEL Jean
DATE DE NAISSANCE : 4 septembre 1891
LIEU DE NAISSANCE : Montpellier
PROFESSION : Révoqué de l’enseignement dont il était stagiaire, puis employé des PTT
DATE D’ARRESTATION : 26 juillet 1940
PRISONS et CAMPS : La Santé-Aincourt - Fontevrault - Clairvaux - Châteaubriant (arrivée le 15 mai 1941)
DATE DU DECES : Fusillé le 22 Octobre 1941 à la Carrière de Châteaubriant.

RESPONSABILITES :
Service militaire en 1912 au 2ème régiment du génie à Montpellier.
Son bataillon (le 26ème) est basé à Hussein Dey (banlieue d’Alger)- Télégraphiste.
Participe aux compagnes de colonisation du Maroc, où il séjourne du 2/8/1914 au 4/6/1917. Puis à partir de 1915 campagnes contre l’Allemagne.
En juin 1917, retour à Dijon au 1er groupe d’aviation où il apprend le pilotage - Brevet en 1918 - Affecté en avril à l’escadrille 55 - Nommé sergent le 20 juillet 1918 - Reste mobilisé jusqu’au 27 mars 1919 dans le Nord - Est libéré le 18 août 1919.
Décoré de la Croix de guerre - Etoile d’argent.
Médaille de la Victoire
Médaille commémorative de la Grande guerre.
Médaille coloniale du Maroc.
Après sa démobilisation, réintégré dans les PTT en tant que commis-Paris Central.
En 1921, adhère au PCF.
Il devient, dans la région de Montpellier, secrétaire du Syndicat des plâtriers et cimentiers.
Secrétaire de la cellule communiste.
Retour à Paris en 1925 où il retrouve sa place dans l’organisation syndicale postale, responsable des agents.
Il deviendra secrétaire de la Fédération postale en 1935 et, sera révoqué de l’Administration.
Conseiller Général communiste en 1934 de la Seine.
Elu maire de Gennevilliers le 26 octobre 1934.
S’engage le 24 février 1937 dans les Brigades Internationales en Espagne et participe à de nombreux voyages en Espagne pour l’aide aux combattants.
Participe à la campagne électorale qui se déroule en octobre 1937 à Alger.
En 1938 se déplace dans les pays scandinaves. Son activité est intense à Gennevilliers dans tous les domaines de la vie politique et sociale.
4 octobre 1939, suspension du Conseil municipal (décret du 26/9/1939 concernant la dissolution du Parti Communiste).
Installation d’une délégation spéciale par le préfet de la Seine.
Destitution de Jean GRANDEL comme conseiller général de la Seine, conseiller municipal de Gennevilliers le 21 janvier 1940.
A partir de novembre 1939, il entre en clandestinité, et dès juin 1940, il crée le premier groupe de résistants dans les PTT.
Au camp de Châteaubriant, il prodigue ses conseils en direction de ses camarades : « Profitez de votre inaction pour vous instruire, cela vous servira plus tard ».
29/7/1960 : le titre d’interné résistant lui est accordé et le 20 novembre 1960, la carte de Combattant volontaire de la Résistance, après plus de 20 ans d’actions en justice, lui est également décernée.

- 1er lieu d’inhumation : LUSANGER
- 2ème lieu d’inhumation : GENNEVILLLIERS (nouveau cimetière)


Il y a 0 photo disponible : Visualiser l'album.

 
 
Retour haut de page - Accueil - Plan - Contact - Webmaster - Liens - Infos Légales